a propos

about.jpg
 

L’immobilité dans le mouvement 

 

Mon travail se concentre sur les idées de mouvement, d'équilibre et de légèreté. Mon approche est minimaliste et architecturale. Je suis basé à Paris.

Mon travail est centré sur l'évasion hors de la réalité et l'idée que peu importe les entraves que nous pouvons ressentir, qu’elles soient dues à des forces internes ou externes, il existe un moyen de les surpasser. J'ai choisi d'exprimer cela à travers l'immobilité dans le mouvement.

Travailler avec la taxidermie est quelque chose de vraiment extraordinaire. La nature organique des oiseaux crée un lien primordial et instinctif entre les pièces et le spectateur, le faisant passer d'une réaction esthétique à une réaction émotionnelle.

Mon intention est d'aller au-delà de l’approche naturaliste de la taxidermie - représenter l'oiseau tel qu'il était vivant - et de le transformer en une idée du mouvement lui-même. Comme une icône contemporaine du mouvement. Je cherche à révéler l’épure et à créer des pièces qui transcendent le poids et la gravité.

Je veux montrer comment le béton et les plumes, l’acier et l’espace peuvent entrer en collision et se connecter, et permettre ainsi immobilité et (im)permanence.

Mon travail a été exposé à Paris au Musée des Arts Décoratifs ( où ce furent les premières pièces de taxidermie à être exposées), chez L’Éclaireur et dans la Galerie Da-End. J'ai travaillé sur des collaborations avec Dior, Cartier, AF Vandevorst et figuré dans de nombreuses publications. Mon travail est également commissionné et acheté par des collectionneurs privés en Europe, aux États-Unis et ailleurs. J'ai été formé par George Jamieson en Écosse.

« Poète avant tout, il cache la sensibilité de ceux qui ressentent le monde avec intensité et mélancolie. Comme son oeuvre. » - L’Eclaireur

« Mathieu Miljavac propose des installations à la fois oniriques, minimalistes et décalées. Une façon de transfigurer le banal. » - Beaux-Arts Magazine

“Le mister oiseaux de l’art contemporain.” - Télérama